Arrivé à 4h50 à Aiguebelle, Jean-Marie Thevenard remporte la 10e édition de L’Echappée Belle ultra-traversée de Belledonne en 23h51’36 devant Christophe Anselmo (24h34’23) et Matthieu Durand (26h11’21).

Chez les filles c’est la double championne de France de trail, Sarah Vieuille qui s’impose en 27h26’37 devant l’espagnol Silvia Ainhoa Trigueros Garrote (30h11’59) et la polonaise Marta Wenta (30h59’22).
Classement Echappée Belle Intégrale
 
Scratch homme

1 – Jean-Marie Thévenard (23h51’36)
2 – Christophe Anselmo (24h34’23)
3 – Matthieu Durand (26:11:21)

Scratch femme

1 – Sarah VIEUILLE 27:26:37
2 – Silvia Ainhoa Trigueros Garrote (30h11’59)
3 – Marta Wenta (30h59’22)

 
> Images de l’arrivée du vainqueur de L’Echappée Belle Intégrale 2022 : https://we.tl/t-MTav1Ud9or
Crédits : Snoxstories / Echappée Belle
Aucun doute, cette 10e édition de l’Echappée Belle restera dans les annales avec de très beaux plateaux pour toutes les courses, le retour d’anciens vainqueurs, une course inédite pour cet anniversaire, des bénévoles surmotivés et des animations toujours plus festives. Cette première journée a été un peu perturbée par la pluie, les coureurs ont souffert sous le vent et dans le brouillard. L’Echappée Belle 2022 ne faillira donc pas à sa réputation : #Plusbelleplusdure ! Mais, le soleil devrait briller demain ! 
L’Echappée Belle intégrale
 
C’est sous la pluie qui avait commencé à tomber dans la nuit que les coureurs du parcours intégral (149 km et 11000D+) se sont élancés vendredi 19 août à 5h du matin depuis le Domaine de Vizille. Les averses les ont accompagnés une bonne partie de la matinée, jusqu’en milieu d’après-midi, détrempant les sols et rendant les rochers glissants. En plus de l’eau, des températures étonnamment basses et un brouillard épais ont finalement contraint l’organisation de shunter la Croix de Belledonne où la neige risquait de tomber. « Nous avons adapté au mieux le parcours en fonction de la météo ; tout en garantissant la sécurité des coureurs » a déclaré Florent Hubert, directeur de la course.
C’est à contre cœur que la décision a été prise peu de temps après de supprimer également du parcours du tant redouté Col Morétan. Les coureurs rejoindront donc directement Périoule depuis le ravitaillement de Gleyzin.
Les premiers coureurs sont donc attendus très tôt samedi matin à Aiguebelle, aux alentours de 4h.
Au ravito 6 du Gleyzin, c’est Jean-Marie Thévenard qui est en tête devançant d’une heure Christophe Anselmo (vainqueur de l’édition 2018) et Yoann Lecauchois. Chez les femmes, Sarah Vieuille devance de 40 minutes l’espagnole Silvia Trigueros Garrote (1ère femme en 2021), et Estelle Patou.
Jean-Marie Thévenard
Le Du’ô des cimes
La pluie a également joué les trouble-fêtes sur le Du’ô des cimes, le tracé inédit mis en place pour cette édition anniversaire. Réservée à 55 binômes de coureurs, dont au moins un finisher de l’intégrale, ce parcours très technique se voulait un concentré de Belledonne.
Les coureurs sont partis de l’Arselle, équipés de casques et de baudriers, prêts à affronter un parcours tenu secret jusqu’au dernier moment, s’annonçant de toute beauté. Au vu de la météo, l’organisation a retardé le départ au maximum, se laissant le plus de chance possible pour ne pas avoir à le modifier.
C’est finalement à 8h que les coureurs se sont élancés sur le parcours de l’Intégrale au moins jusqu’au Habert d’Aiguebelle. La météo ne s’arrangeant pas, ils ont pointé à la base de vie du Pleynet ; François d’Haene et Alexis Traub en tête, talonnés par Antoine Guillon et Cédric Chavet.
Ils vont affronter le Col Morétan cette nuit et repartiront sur le tracé initialement prévu pour rejoindre Aiguebelle samedi matin pour les premiers.

  François d’Haene et Alexis Traub

La Skyrace® du Rocher Blanc

Le parcours de la Skyrace a également dû être modifié à cause des conditions météorologiques. Les coureurs n’ont pas pu montrer jusqu’au Rocher Blanc. Le parcours de repli de 16,5km et 1300m de dénivelé, a tout de même conquis les concurrents.
L’italien Ricardo Scalet boucle cette skyrace 2022 en 1h45min04s, devant Gédéon Pochat de la Team Dynafit (1h52min03) et Maxime Vaussenat (1h54min25s).
Jessica Pardin qui finit 28e au scratch (en 2h10min52s), monte sur la première marche du podium devançant Céline Lafaye (2h19min01) et Julia Garriga Ferrer (2h20min15s).

Ricardo Scalet, vainqueur de la Skyrace 2022. 

Jessica Pardin, première féminine de la Skyrace

La suite de l’Echappée Belle 2022

Les premiers finishers du parcours intégral sont attendus samedi 10 août vers 4h du matin à Aiguebelle.
Le départ de la Traversée Nord (84 km) sera donné à Allevard à 5h et celui du Parcours des Crêtes (62km) à 8h.Suivi des courses en live : www.lechappeebelledonne.com/live/Notre mini-série documentaire :
Episode 1 : Un trail comme nul autre pareil : https://fb.watch/e-ygErcNa9/
Episode 2 : Réussir son Echappée Belle : https://fb.watch/e-yeiyMoG9/
Episode 3 : La fièvre du vendredi matin : https://fb.watch/e-yaedHri_/
Episode 4 : Du’ô des cîmes, l’épreuve rêvée : https://fb.watch/e-y4U_W5Cn/
A suivre samedi et dimanche sur www.facebook.com/lechapeebelledonne
Belledonne en fête
Du vendredi 19 au dimanche 21 août, l’Échappée Belle, c’est aussi 3 jours de fête en Belledonne autour du trail et de la découverte du massif. Le public et les accompagnants peuvent venir encourager les coureurs sur différents points du parcours et participer aux nombreuses animations proposées. Des
navettes sont organisées pour faciliter les déplacements d’un site à l’autre.

 

Le départ de la 10e édition de L’Echappée Belle sera donné le vendredi 19 août à 5h, du Domaine de Vizille en Isère, pour les 700 coureurs qui s’élanceront sur son parcours intégral de 149km / 11300mD+ jusqu’à Aiguebelle en Savoie. Ils seront rejoints le samedi 20 par les trailers des 2 autres parcours : la Traversée Nord (84 km) et le Parcours des crêtes (64 km).

Les coureurs de la Skyrace du Rocher Blanc partiront, eux, le vendredi 19 août à 9h30 de Fond-de-France pour une montée de 2000mD+ jusqu’au Rocher Blanc.

Cette 10e édition de l’Echappée Belle propose un parcours alpin inédit : le Du’ô des cimes ; Une traversée unique de 120km et 11000mD+, non balisée, en quasi-autonomie, mêlant aventure et technicité, réservée à 50 binômes. Le tracé passera par tous les points clés des 4 autres parcours et ne sera dévoilé dans son intégralité aux concurrents que 10 jours avant le départ.  

La fête s’annonce belle pour cette année anniversaire avec de nombreuses animations pendant et autour de la course.

Les départs

  • Echappée belle Intégrale : vendredi 19 août à 5h du domaine de Vizille
  • Traversée Nord : 84km au départ de Fond-de-France le samedi 20 août à 5h
  • Parcours des crêtes : 64km depuis Allevard le samedi 20 août à 8h.
  • La Skyrace : vendredi 19 août de Fond-de-France à 9h30
  • Le Du’ô des cimes : vendredi 19 août à 7h de l’Arselle

L’Intégrale et le Du’ô des Cîmes affichent complets. Il reste quelques places sur le 84 km, le 64 km et la Skyrace. Les inscriptions sont encore possibles jusqu’au 10 août.

Un plateau d’exception pour cette 10e édition

Aucun ne voulait rater le rendez-vous de cette exceptionnelle 10e édition, de nombreux excellents coureurs seront à suivre lors de cette Échappée Belle qui s’annonce déjà pleine de suspense :

Sur l’intégrale

Chez les hommes, seront au départ Jean-Marie Thévenard, l’espagnol Jonatan Tejada Ocedo, Stéphane Eveque-Mourroux, Aurélien Jacoutot, Matthieu Durand, Nicolas Perrier, Camille Verrier, Yoann Lecauchois, le tchèque Radek Chrobàk, et Christophe Anselmo, vainqueur de l’édition 2018.

Chez les femmes, on suivra Sarah Vieuille, la polonaise Marta Wenta, Estelle Patou mais aussi l’espagnole Silvia Ainhoa Trigueros Garrote, première féminine en 2021, Juliette Blanchet en 2020 et l’italienne Patricia Pensa en 2016 (qui revient sur la course pour la 6ème fois !).

Sur la Traversée Nord, d’autres anciens vainqueurs sont de retour.

Chez les hommes, Florentin Le Provost (vainqueur en 2015) devra se méfier du belge Jérôme Vanderschaegh, de Théo Le Boudec, Roberto Alberio et Fabien Feutrier.

Chez les femmes, Manon Benoît qui a gagné la Skyrace en 2021 tente cette année le 84 km, tout comme Nadège Capri qui avait remporté le Parcours des Crêtes en 2019. Il faudra aussi suivre de près Agathe Lebel.

Sur le Parcours des Crêtes, 64 km d’Allevard à Aiguebelle, chez les hommes les favoris sont Ludovic Colomb, Benoit Amiot, Jérémy Pieau, Pierre Bonbonny, Clément Desille et Joffrey Ginoux. Chez les femmes, Camille Guy, Anne-Laure Roux et Nathalie Faure devraient faire de belles performances.

Sur la Skyrace, Gédéon Pochat coureur Dynafit, Paul Jay, Pierre Reygade, Paul Burette (3ème l’an passé) et les suédoise Sanna et Lina El Kott Helander s’annoncent parmi les favoris.

L’épreuve du Du’ô des Cimes, proposée à l’occasion de cette 10e édition, est un mix des 4 parcours existants et des passages incontournables de la chaîne de Belledonne. Sa technicité et son tracé majoritairement non balisé exigent une expérience de haute montagne. Un finisher de l’Intégrale doit obligatoirement faire partie du binôme. On retrouvera donc sur la ligne de départ, parmi les 50 binômes sélectionnés, un gros plateau d’anciens vainqueurs de l’Intégrale, en particulier :

  • François D’Haene (vainqueur 2019 et détenteur du record de l’Intégrale en 23h55) qui fera équipe avec son beau-frère Alexis Traub.
  • Sandrine Béranger (première féminine en 2013 et 2018) en duo avec Sébastien Raichon (2e de l’Intégrale en 2018).
  • les portugais David Quelhas et Guilherme Lourenço,
  • Antoine Guillon (vainqueur Traversée Nord 2016) et Cédric Chavet (vainqueur Intégrale 2020),

Mais aussi Renaud Rouanet et Sébastien Gérard (vainqueur Intégrale 2016), Joris Botton (vainqueur Traversée Nord en 2014), Mélanie Rousset (première féminine Intégrale 2019), Edouard Laudier (vainqueur Parcours des Crêtes 2019 et Traversée Nord en 2020) et Luca Papi.

Une aventure à vivre en famille ou entre amis !

Le public et les accompagnants peuvent venir voir passer les coureurs sur différents points du parcours et participer aux nombreuses animations, notamment sur les ravitaillements de l’Arselle, de Fond-de-France, du Pleynet, du Super Collet, du Bourget-en-Huile et d’Aiguebelle. Concerts, initiations à l’escalade et à la course d’orientation, course enfants, etc., les animations sont nombreuses, gratuites et ouvertes à tous. Il est possible de se restaurer sur la plupart des sites et d’attendre ainsi les coureurs dans une ambiance festive, chaleureuse et conviviale.

Des navettes pour accéder aux sites sont mises en place entre Allevard et Super Collet, Allevard et Le Pleynet, Pinsot et Gleyzin.
> Programme complet des animations : www.lechappeebelledonne.com/accompagnants/
https://www.lechappeebelledonne.com/wp-content/uploads/2022/07/ProgrammeEB2022-web.pdf

Suivre la course à distance

Pour suivre les coureurs et avoir des informations durant les 3 jours : https://www.lechappeebelledonne.com/live/

A noter, 2 rendez-vous par jour sur le facebook de L’Echappée Belle du jeudi au dimanche avec des vidéos résumées des courses.

 

Chiffres clés :

  • 2163 coureurs sur l’ensemble des courses dont 305 femmes
  • 204 étrangers / 21 nationalités (avec une forte représentation de la Belgique : 96 belges), 9,5% d’étrangers
  • 650 bénévoles

Ouverture des inscriptions le 17 janvier à 8h 

L’Echappée Belle a tenu, une fois de plus, toutes ses promesses et a offert aux 1718 partants et 600 bénévoles une belle fête au cœur de Belledonne.

Départ de L’Echappée Belle Intégrale du Domaine de Vizille – Photo : Bruno Lavit

531 coureurs se sont élancés vendredi 20 août du Domaine de Vizille à la lueur de leurs frontales, prêts à en découdre avec les 149km et 11400mD+ de cette traversée intégrale du massif de Belledonne. Ils ont été rejoints le samedi par les concurrents de la Traversée Nord (84km/6140mD+) et du Parcours des Crêtes (62km/4700mD+). Seule la moitié d’entre eux ont réussi à atteindre la ligne d’arrivée à Aiguebelle et ont pu faire sonner la désormais mythique cloche. Comme chaque année, l’Echappée Belle, course difficile et hors-norme, n’a pas failli à sa réputation. Très dur mais aussi très beau, le parcours qualifié de spectaculaire par les participants leur a offert d’incroyables panoramas sur les magnifiques paysages de Belledonne lors de cette 9e édition particulièrement ensoleillée. La course s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse et conviviale avec des bénévoles rivalisant d’énergie et de créativité pour accueillir et soutenir les coureurs sur les ravitaillements et postes montagne.

Cette Echappée Belle 2021 a également été marquée par une nouvelle épreuve : la Skyrace du Rocher Blanc, 21km et 2000mD+, qui a su trouver et conquérir son public dès sa première édition. “C’est un beau parcours, il faut vraiment la faire, cette course !” a confié émerveillé le vainqueur Lucas Dupuy sur la ligne d’arrivée de Fond-de-France.

Thibault Marquet vainqueur de l’Échappée Belle intégrale 2021 en 25h12’03

Thibault Marquet, vainqueur Echappée Belle Intégrale – Photo : Pierre Jayet

C’est avec une émotion visible que Thibault Marquet a passé la ligne d’arrivée d’Aiguebelle samedi matin après 25h12’03 de course. Il signe ainsi le deuxième meilleur temps de l’histoire de L’Echappée Belle, juste derrière François d’Haene (23h55’11 en 2019). Dès le départ, Thibault Marquet a pris la tête de la course avec Sangé Sherpa et ne l’a plus lâchée creusant l’écart avec ses poursuivants. Son compagnon de route a lui malheureusement été contraint d’abandonner à Val Pelouse  “J’ai géré la course du début à la fin sans gros coup de mou. Ça s’est terriblement bien passé” a t-il avoué à l‘arrivée. Plus de 2h derrière lui, Edouard Laudier, vainqueur du Parcours des crêtes en 2019 (57km) et de la Traversée Nord en 2020 (87km), prend la deuxième place en 27h31’17. Une belle performance pour sa première expérience d’ultra. Même si une victoire le faisait rêver, son objectif était d’abord de finir, alors terminer 2ème est une très belle victoire pour lui. Le portugais Guilherme Lourenço vient compléter ce beau podium, heureux de sa course et de sa performance sur un parcours inédit pour lui : “je ne pensais pas finir sur le podium car c’était difficile de me préparer pour L’Echappée Belle, nous n’avons pas ce type de montagne au Portugal.”

Un très beau plateau également du côté des féminines avec l’espagnole Silvia Ainhoa Trigueros Garrote, double vainqueur du Tor des Géants qui a survolé la course et bouclé cette Echappée en 32h33’07” (16e au scratch). Sandrine Beranger, double vainqueur de L’Echappée Belle (2013 et 2018) monte cette fois-ci sur la deuxième marche du podium, très heureuse de sa course étant donné le plateau relevé de cette édition. Elle passe la ligne d’arrivée en 33h12’33 suivie d’Irina Malejonock (36h43’05) satisfaite d’avoir été au bout d’elle-même pour venir sonner la cloche à Aiguebelle.

Une arrivée pleine d’émotion pour Le premier duo qui boucle les 149km en 32h39’15. Florian Passaquay et “son grand-frère de l’ultra” Jean-Marc Billet, passent la ligne avec leurs enfants, heureux d’avoir partagé cette aventure à deux.

 

Nicolas Gourdon s’impose sur le nouveau tracé de la Traversée Nord

Le nouveau tracé de la Traversée Nord en a mis plein les yeux aux 511 participants qui ont pris le départ de Fond-de-France. Un parcours encore plus beau avec la succession des lacs, blanc, noir et glacé, et encore plus dur avec l’enchainement des cols de Valloire (2751m), Comberousse (2669m) et Morétan (2503m).

Après avoir fait la course en tête, Nicolas Gourdon monte sur la plus haute marche du podium suivi de Ludovic Chevallier et Arnaud Lesprillier. Chez les filles c’est Charlotte Taquet qui s’impose en 17h11’40 juste devant Caroline Holveck (17h14’53) et Caroline Paulus (17h56’15).

20210821-091811_echappeebelle_2310.jpg
Col de la Valloire – Photo : Matthieu Rieux

Le Parcours des crêtes, un parcours très exigeant

Le plus petit format de L’Échappée Belle a encore une fois surpris ses participants par sa technicité et son engagement. Beaucoup de pierriers sur ce 62km mais une récompense à la hauteur de l’effort avec l’ascension de la pointe Rognier et son panorama à couper le souffle.

Les coureurs sont partis du cœur du village d’Allevard au son de la fanfare Mister New Orléans en début de matinée. 8h58’30, c’est le temps qu’il a fallu à Robin Guillermou pour rallier Aiguebelle devant Maxime Mlynarski (09h24’33) et Ludovic Collomb (09h31’39).

Du côté des féminines, Esther Eustache a franchi la ligne après 10h17’12 de course en première position (9ème au scratch) devant Anaïs Macian (10h32’43). 30ème à la Pointe Rognier Mathilde Talou-Derible a remonté la course pour finir sur la 3ème marche du podium en 10h53’51.

Pointe Rognier – Photo : Matthieu Rieux

Franc succès pour cette première édition de la Skyrace du Rocher Blanc

Grande nouveauté de cette édition 2021, la Skyrace du Rocher Blanc a trouvé son public et conquis ses participants. Du très costaud, un concentré de Belledonne, pour cette course qui reste dans l’ADN des épreuves Echappée Belle.

135 coureurs dont 35 femmes, sélectionnés sur dossier pour leur expérience montagne et leur motivation, se sont élancés vendredi 20 août à 9h de Fond-de-France pour l’ascension du Rocher Blanc : 21 km avec 2000 mètres de D+, un sommet à plus de 2900m et des cailloux ! Chez les hommes, la bataille a été serrée entre Lucas Dupuy et Nicolas Martin, qui terminent respectivement premier (2h38’00) et deuxième (2h38’06) avec à peine 6 secondes d’écart ! Paul Burette complète le podium avec un temps de 2h44’57.

Chez les femmes, c’est Manon Benoît qui ajoute à son beau palmarès une victoire sur cette première édition de la Skyrace et franchit la ligne d’arrivée en 3h07’06, devançant Léna Bonnel (3h14’03) de la team Dynafit et Anne-Cécile Thévenot (3h21’57).

La grande famille Echappée Belle a une fois de plus comblé les coureurs

“L’Echappée Belle”, un concentré de cailloux, de lacs, de paysages à couper le souffle mais aussi de bonheur. Le secret qui rend cette course unique : les bénévoles ! “J’ai adoré la nuit, c’était la fête partout.” nous explique Irina (3ème 149km). Une boule à facette au Gleyzin, des chants au col Morétan, un accueil par le cor des Alpes au col de la Valloire, des encouragements et petites attentions… en plein cœur de Belledonne pour le plus grand plaisir des coureurs !

Voilà déjà 9 ans que le massif de Belledonne vit au rythme de L’Echappée Belle le temps d’un week-end. Rendez-vous l’an prochain pour fêter cette première décennie !

Le cor des Alpes au col de la Valloire – Photo : Matthieu Rieux

 
/Résultats Échappée Belle 2021/
ECHAPPÉE BELLE INTÉGRALE
Homme
1- Thibault MARQUET 25:12:03
2- Edouard LAUDIER 27:31:17
3- Guilherme LOURENÇO 27:51:17
Femme
1- Silvia Ainhoa TRIGUEROS GARROTE 32:33:07
2- Sandrine BERANGER 33:12:33
3- Irina MALEJONOCK 36:43:05
 
TRAVERSÉE NORD
Homme
1- Nicolas GOURDON 12:03:33
2- Ludovic CHEVALLIER 13:10:50
3- Arnaud LESPRILLIER 13:12:52
1- Charlotte TAQUET 17:11:40
2- Caroline HOLVECK 17:14:53
3- Caroline PAULUS 17:56:15
 
PARCOURS DES CRÊTES
Homme
1- Robin GUILLERMOU 08:58:30
2- Maxime MLYNARSKI 09:24:33
3- Ludovic COLOMB 09:31:39
1- Esther Eustache 10:17:12
2- Anais Macian 10:32:43
3- Mathilde Talou-Derible 10:53:51
 
INTÉGRALE DUO
 
1- Jean Marc BILLET et Florian PASSAQUAY 32:39:15
2- Adrien LEBRETON et Antoine MIEL 35:20:49
3- Antoine et Jean-Philippe STRECK 42:49:34
 
SKYRACE DU ROCHER BLANC Homme 1- Lucas DUPUY 02:38:00
2- Nicolas MARTIN 02:38:06
3- Paul BURETTE 02:44:57
Femme

1- Manon BENOIT 03:07:06
2- Léna BONNEL 03:14:03
3- Anne Cécile THÉVENOT 03:21:57

> Résultats complets : https://echappeebelle.livetrail.run/
——————

Chiffres clés

2050 inscrits 1718 partants : – 531 Intégrale – 41 duos – 511 Traversée Nord – 500 Parcours des crêtes – 135 Skyrace

Finishers :

– Intégrale 51%
– Traversée Nord 64%
– Parcours des Crêtes 72%

Une première édition réussie de la Skyrace du Rocher Blanc, un concentré de Belledonne

Nouvelle épreuve de l’Echappée Belle, la Skyrace du Rocher Blanc a eu lieu vendredi 20 août 2021. 135 coureurs dont 35 femmes se sont élancés à 9h de Font-de-France pour un véritable concentré de Belledonne : 21 km avec 2000 mètres de D+ et un sommet à plus de 2900m. Chez les hommes, la bataille a été serrée entre Lucas Dupuy et Nicolas Martin, qui terminent respectivement premier et deuxième avec à peine 6 secondes d’écart ! Chez les femmes, c’est Manon Benoît qui ajoute à son beau palmarès une victoire sur cette première édition de la Skyrace.

Départ de la Skyrace du Rocher Blanc (crédit : Yann Marchais)

“Plus dure, plus belle…. et pleine de cailloux !” Diraient sans aucun doute les 135 participants de la première Skyrace du Rocher Blanc. Sélectionnés sur dossiers, pour leur expérience montagne et leur motivation, ils ont pris le départ de cette toute nouvelle course qui reste dans l’ADN des épreuves Echappée Belle.

Avec sa montée aux Lacs des 7 Laux, un passage au lac Blanc, puis au col de l’Amiante jusqu’au Rocher Blanc à 2928 m, suivis d’une descente avec une succession de névés et de pierriers jusqu’au vallon de la Combe Madame, la Skyrace du Rocher Blanc s’est avérée très technique, comme l’a reconnu Nicolas Martin à l’arrivée : “C’est un parcours pour les montagnards. Il y a quand même beaucoup, beaucoup de cailloux !”.

Cette première édition de la Skyrace du Rocher Blanc réservait aussi une petite surprise à ses premiers participants avec la traversée rafraîchissante du ruisseau du Bréda quelques mètres avant de franchir l’arche d’arrivée ! Si bien que tous ont terminé les pieds mouillés !

La victoire s’est jouée à quelques secondes entre Lucas Dupuy qui boucle cette skyrace en 2h38’00 et Nicolas Martin (2h38’06). Paul Burette complète le podium avec un temps de 2h44’57.

Chez les femmes, c’est Manon Benoît qui franchit la ligne d’arrivée la première (15e au scratch) en 3h07’06, devançant Léna Bonnel (3h14’03) de la team Dynafit et Anne-Cécile Thévenot (3h21’57).

Aucun doute que cette première édition a séduit son public.

Avec l’Intégrale (149km), la Traversée Nord (84km), le Parcours des Crêtes (62 km) et maintenant la Skyrace du Rocher Blanc (21 km), chacun peut trouver son bonheur (ou son défi à relever) sur l’Echappée Belle.

   

*Le skyrunning est un sport extrême de course à pied en montagne à une altitude supérieure à 2 000 mètres, avec une pente supérieure à 30 % et une difficulté d’escalade ne dépassant pas le 2e degré. La Skyrace du Rocher Blanc est la 2e épreuve en France affiliée à l’International Skyrunning Federation (ISF) .

Une 9e édition pour L’Echappée Belle Intégrale

Les coureurs de l’intégrale de l’Echappée Belle sont partis de Vizille ce vendredi 20 août à entre 5 et 6h (3 vagues de départ espacées d’une demi-heure). Les premiers sont attendus samedi 21 août en début de matinée à Aiguebelle, les derniers arriveront dimanche midi.

A ce stade de la course, la bataille reste serrée entre Thibault Marquet qui a déjà remporté le Trail EDF Cenis Tour début août, et Sangé Sherpa, vainqueur de l’Echappée Belle en 2014. Les deux coureurs sont au coude à coude depuis le départ, creusant l’écart avec leurs poursuivants.

Sangé Sherpa dans la montée à la Croix de Belle (crédit : Matthieu Rieux)

Chez les femmes, le niveau est également très élevé : Sandrine Béranger qui a remporté l’Echappée Belle Intégrale en 2013 et 2018 remonte peu à peu dans le classement. Elle pointe au Pleynet (mi-course) devant l’italienne Patrizia Pensa, vainqueur en 2016 et à 58 minutes de la première féminine, l’espagnole Silvia Ainhoa Trigueros Garrote, double vainqueur du Tor des géants en 2019 et 2018.

Sandrine Béranger sur la ligne de départ

Avec la tombée de la nuit, l’arrivée des coureurs va s’intensifier sur le site du Pleynet (mi-course). L’ambiance festive et musicale assurée par le groupe La Discomobylette devrait les rebooster avant de devoir affronter, à la frontale, le tant redouté Col Morétan.

Samedi à 5h, le départ de la Traversée Nord (84 km) sera donné à Fond-de-France, puis à 9h, celui du Parcours des crêtes (62 km) depuis Allevard.

Animations, marchés de producteurs locaux, spectacles gratuits sont proposés tout le week-end sur les différents sites et à l’arrivée à Aiguebelle.

CLASSEMENTS

Skyrace du Rocher Blanc

Homme

1- Lucas DUPUY 02:38:00
2- Nicolas MARTIN 02:38:06
3- Paul BURETTE 02:44:57

Femme

1- Manon BENOIT 03:07:06
2- Léna BONNEL 03:14:03
3- Anne Cécile THEVENOT 03:21:57

Echappée Belle Intégrale

Classement provisoire à mi-course :

Hommes :

1- Thibault MARQUET
2- Sangé SHERPA
3- Arnaud LEJEUNE

Femmes :

1- Silvia Ainhoa TRIGUEROS GARROTE
2- Sandrine BERANGER
3- Patrizia PENSA

Pour suivre la course en direct : www.lechappeebelledonne.com/live/

– Liste des tirés au sort sur l’Intégrale solo
Pour les coureurs sur liste d’attente, nous comprenons votre déception, et nous espérons que vous comprenez de votre côté notre choix de ne pas surcharger le nombre de participants. Vérifiez votre position sur la liste d’attente (en 2019, nous avons rappelé les 100 premiers).
– L’ensemble des inscriptions pour les coureurs de l’Intégrale duo, de la Traversée Nord et du Parcours des crêtes sont acceptées.
ATTENTION vous avez jusqu’au 15 février 20h pour valider votre inscription (lien envoyé par mail).
Il reste quelques places sur la Traversée Nord et le Parcours des Crêtes, accessibles à partir du 15 février 20h.
Inscription des pacers à partir du 15 février 20h également (100 places disponibles).
Bonne préparation et à bientôt en Belledonne !